Lancement de la saison 2013

Chers amis de la culture, alors là, attention !
Saint Jean du Grais, vous vous souvenez ?  Le Carrefour des Cultures ça vous dit quelque chose ?
Eh bien…  Ça redémarre !
Eh oui tout repart  mais pas à zéro, à plein.
Donc voici le programme pour 2013, un peu moins de spectacles d’accord,  mais c’est normal avec la crise qui touche tout le monde, Dame !
Ce qui compte c’est que la qualité ne va pas baisser — du moins on s’y est attelé —
Il y a des constantes mais aussi des innovations.

Par exemple, on va commencer , le 22 mai déjà, par les Chansons Dérangeantes de Jean-Louis Grelier et Yves Savariaud avec la formule nouvelle du Concert à la maison, entrée gratuite et, si vous jugez qu’ils le méritent, un coup de chapeau aux artistes à la sortie, si vous voyez ce que je veux dire.

Mais attention, ils vont se produire dans la salle du haut de la partie habitée… et chauffée ! Mais elle est plus petite que notre Réfectoire des Moines habituel, alors y a moins de places, et donc même si c’est gratuit — et même d’autant plus —, il faut réserver par téléphone ou encore mieux par mails  (voyez ci-dessous).C’est le 22 mai et c’est un mercredi

Et puis on continue avec une autre innovation, et de Taille !  C’est la grande fanfare EXO Brass, 35 musiciens, tous des professionnels virtuoses !  et comme Brass ça veut dire CUIVRE dans l’autre langue, vous comprenez que ce seront 35  cuivres — cornets, trombones, tubas et autres saxhorns et saxos — qui vont  débouler dans le ciel du Grais le vendredi 31 mai. Les archanges et les séraphins vont se dire« Ben dis donc, ça déménage ce soir au Prieuré. Allez on fait le mur, on y va !  Ça va nous changer, le bonheur éternel c’est tout de même un peu monotone… Non ?”

Bon, j’arrête,

Consultez les pièces jointes pour les premiers détails et à plus et très bientôt,

Vincent DARRASSE

PS: Surtout n’hésitez pas à diffuser très largement à tous vos amis et connaissances ce messages de lancement, il nous faut du monde, beaucoup de monde et même un peu plus, car la culture va souffrir par les temps qui s’avancent, ça va être dur et il faut soutenir ceux qui la soutiennent.