Jeudi 12 Juillet 2012 à 21h

«Je ne sais pas où je vais mais je suis à l’heure…»
> HL BERGEY poète et sculpteur,
> Jean-François BERCÉ contrebasse,
> Elodie CURADO danse

Parallèllement à ses réalisations sculptées, parfois monumentales, H.L.Bergey n’a de cesse d’explorer la malléabilité de la langue et des mots. Ceci l’a conduit à penser, à projeter et à créer une oeuvre à la croisée de la sculpture , de l’écriture, de la danse et de la musique.

“Je ne sais pas où je vais mais je suis à l’heure” est donc une oeuvre composite qui mêle les univers oniriques de l’artiste.

H.L. Bergey ne peut cantonner sa débordante créativité à son talent reconnu de sculpteur. Il écrit aussi des textes… Ce sont des poèmes, forts, rugueux et expressifs, toujours très inspirés, où le rêve et la mémoire nourrissent une nouvelle et fascinante authenticité.
A ces côtés “le souffle, les mains, les doigts du contreassiste Jean-François Bercé courtisent les mots de H.L. Bergey, sans restriction, avec amour, force et conviction. Il assemble et taille les notes à l’image du sculpteur”.

Et bientôt, la danse apparaît… Elodie Curado donne corps à ces lignes, poétiques et mélodiques, et le verbe et la musique se font chair !
Est-ce Elodie qui réinvente la danse ou tout simplement est-ce la danse qui a trouvé Elodie ?…